Les outils AC. La culture d'entreprise, la base de la réussite

5/8/2009

Afin de réussir les divers chantiers mis en place dans le cadre de l'amélioration continue ou de la qualité, il me semble primordial que la société soit convaincu de l'utilité de ces outils et de ce qu'ils peuvent lui apporter. En effet, seule une réelle politique qualité/amélioration continue permettra de maintenir la performance du système, qui doit être portée par l'ensemble du personnel, de la direction à l'opérateur de production, tout en s'assurant que tous les échelons participent activement. Force est de constater qu'une entreprise ayant une direction qui ne s'investit pas a de fortes chances de voir la plupart des projets menés  tomber à l'eau. Il en est de même pour une entreprise possédant une direction ayant la culture AC avec un responsable de production ou un chef d'atelier ne valorisant pas cette démarche et qui ne permettront pas d'être le lien entre la volonté de la direction et la réalité sur le terrain. C'est à la hiérarchie de montrer le chemin a emprunter à son personnel. Aucun système ne fonctionnera correctement si un échelon hiérarchique est grippé. 

Pour faciliter la mise en œuvre de cette nouvelle politique d'amélioration continue, il est nécessaire de choisir un chantier pilote facilitant la mise en place de ce changement. Il faut choisir un chantier "simple" où l'entreprise est certaine de voir des résultats rapidement et choisir des collaborateurs favorables à la mise en œuvre des ces chantiers. Ces collaborateurs deviendront à terme des "leaders" capable de faire évoluer l'état d'esprit de leurs collègues. Lors de la mise en place du premier chantier, il ne faut pas hésiter à se servir d'appuis supplémentaires comme un client, par exemple, qui permettra de guider ce premier chantier vers la réussite en rajoutant un avis extérieur ainsi qu'une force de motivation. 

La réussite du premier chantier est primordiale. En effet, le personnel fera son opinion sur les résultats de celui-ci, en ne manquant pas par la suite de les rappeler si un échec est survenu. Il est alors très délicat de motiver une personne ayant connu des chantiers sans résultats apparents (parfois le chantier est une réussite mais par manque de communication, personne ne le remarque). Mais si le chantier pilote est bien conduit, sa réussite montrera aux plus septiques les bénéfices pour eux ainsi que pour l'entreprise, l'utilité des chantiers d'améliorations. La mise en place d'indicateurs sur le chantier ainsi que des bilans sont nécessaires. 


Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |