Les formations

2/9/2009

 

La mise en place de chantier d'amélioration nécessite la formation du personnel de l'entreprise. Il y a différents niveau de formation selon les personnes à qui l'on s'adresse. Le temps de formation varie selon l'outil que l'on met en place (Le 5S ne nécessitant pas le même temps de formation que la mise en place du LEAN).

Formation

Lors de la mise en place d'un nouvel outil en atelier, il est nécessaire de formé la direction à celui-ci afin qu'il se fasse une idée précise de son but, des ces objectifs et de sa démarche. Cette formation permet à la direction de savoir si cet outil est adapté à son entreprise et de valider ces conditions de mise en œuvre (budget, groupe de travail, etc.). La direction peut éventuellement devenir formatrice dans le cas de petite PME.

La formation du groupe projet est très importante. En effet, c'est ce groupe qui doit animer le chantier et c'est de lui que dépend en grande partie la réussite de ce chantier. La formation de l'équipe projet doit être assez conséquente pour que chaque participant se sente à l'aise avec le ou les outils mis en place sans pour autant en faire des experts. 

La formation du personnel enfin doit être sensiblement la même que celle du groupe projet avec moins de détail et doit lui permettre la bonne pratique de ces outils dans son travail quotidien. Le personnel peut éventuellement faire remonter des remarques au groupe projet qui se doit d'y répondre afin de montrer qu'il est un appui solide.

Afin de former le personnel, il existe les formations théoriques et les formations de type participatives sous forme de jeux pédagogique.

La théorie "pure" peut être terriblement rébarbative, elle demande de gros efforts de compréhension, de mémoire et surtout de concentration pour des personnes qui n'ont plus forcement l'habitude de rester assis face à un tableau pendant plus de 10 minutes. Essayer de rendre la formation théorique la plus interactive possible afin de retenir l'attention des collaborateurs et si nécessaire faire des pauses régulières. 

Intégrer le jeu dans la théorie offre de nombreux atouts car on sait à quel point il peut maintenir l’intérêt de ses joueurs pendant des heures alors qu’une formation n’a pas ce succès.

En effet, l’aspect ludique du jeu renforce la motivation et donne l'envie d’apprendre, faisant appel aux motivations internes et personnelles des sujets, suscitant la curiosité, l’envie de gagner et de comprendre pour ne pas paraitre bête face à ces collègues car le jeu est un puissant vecteur de challenge : les interactions entre les équipes et les joueurs, dans un rapport de coopération/compétition suscitant toujours une dynamique de groupe positive.

Néanmoins, il faut faire très attention avec les jeux. Il faut qu'ils soient simples, intéressants et surtout… qu'ils fonctionnent ! En effet, certain jeux sont monotones et ne suscite guère plus d'engouement qu'une formation théorique. Mais le plus important est que le jeu doit fonctionner car un jeu qui ne fonctionne pas, c'est une méthode qui n'a pas fait ces preuves et qui aux yeux des participants n'a aucun intérêt à être mis en place, surtout si es jeu est mis en place avec une équipe de "productif". Il faut donc tout faire pour diriger correctement le jeu et ainsi éviter toutes dérives.


 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |