La préparation au changement

3/9/2009

Qu’est-ce que le changement ? 

Le changement est le processus par lequel une organisation se transforme pour faire autre chose ou autrement qu’elle ne le fait actuellement. 

C’est l’acquisition de valeurs, de représentations, de connaissances et de comportements. 

Le changement n'est pas dans la nature humaine, il ne peut être amené que par une pression extérieure qui vient perturber la boucle. Il est vrai que lorsque l'on veut mettre une nouvelle organisation en place, le plus souvent les réactions sont plutôt mitigées… Cela va de "C'est nul", "ça ne sert à rien" à "Pourquoi pas…". Ces réactions peuvent néanmoins être comprises car la plupart du temps les personnes les plus concernées ne sont même pas au courant des chantiers en cours, et surtout on ne s'appui pas assez sur leurs compétences.

2

Les PME présentent le syndrome du dinosaure : elles sont remarquablement bien adaptées à leur environnement, généralement nettement plus efficaces que les grandes entreprises, mais sont souvent incapables d’évoluer. 

Voici quelques types de changement :

-Changement des outils (informatiques) 
-Nouvelles façons de travailler, nouvelles technologies. 
-... 

La conduite du changement c'est quoi ?

La conduite du changement est la prise en compte de la dimension humaine et de l’aspect multidimensionnel des transformations d’organisation, et ce dès le début de l’intervention. C’est un support aux individus et aux organisations pour gérer la transition entre une situation actuelle et une situation désirée. C’est la mise en œuvre des actions, des outils et des méthodes pour faciliter le changement et motiver les personnes concernées à s’impliquer dans le processus.

Les objectifs de la conduite du changement sont de faire en sorte que les acteurs s'approprient les changements, de mobiliser pour faire adhérer au projet les personnes concernées (utilisateurs et encadrements). L’engagement affiché et l’implication forte et permanente de la direction permettra le passage de cette étape délicate et indispensable.
Les étapes de la conduite du changement.

1. L’analyse des impacts : 

-La population : Qui est concerné, quelle est la nature des changements 
-Les impacts des changements : Lesquels ? Quels sont les risques prévisibles de résistance ? Quels sont les points positifs à faire valoir pour emporter l’adhésion ? Les leviers de conduite du changement à prévoir etc.

2. L’organisation du travail :

C'est ce poser les questions suivantes : Qui va faire quoi lorsque l’on disposera des nouvelles applications ? Est-ce compatible avec la façon de fonctionner actuelle ? Qu’est-ce qu’il faut revoir ? …
 
3. La communication :

C’est l’outil par excellence de la conduite du changement. Elle est omniprésente. Elle implique la connaissance des populations auxquelles elle est destinée autant que des messages qu’elle veut faire passer. 

4. L'accompagnement

C'est gérer les sentiments, les émotions. Pour transformer les résistances au changement il faut d’abord accepter qu’elles existent et les laisser s’exprimer. L’accompagnement comprend une grande part de communication de proximité. Il s’agit d’intervenir auprès des individus et de comprendre le contexte de façon spécifique et de créer un climat de confiance pour les rassurer, les faire adhérer et les motiver, mais aussi prévoir les réactions face aux changements 

5. La formation 

Elle marque le rythme de l'appropriation. La pédagogie et les modes d’apprentissage doivent être adaptés afin d’éviter de désorganiser la production. 
Il faut que les outils deviennent des automatismes, comme le montre le schéma ci-dessous.

1

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |